Alex et richard remercient les bénévoles de Thessalonique qui ont permis une organisation parfaite

Alex et Richard remercient les très efficaces bénévoles de Thessalonique qui ont permis une organisation parfaite.

La Polyglot Conference 2016 à Thessalonique vient de s’achever. Avec plus de 400 participants, des intervenants de qualité et une organisation parfaite, le bilan est très positif, en attendant l’édition 2017… en Islande !

Alex Rawlings et Richard Simcott, les organisateurs de la Polyglot Conference 2016, peuvent être heureux : il a fait beau le week-end dernier à Thessalonique, la Conference s’est déroulée sans fausse note et les bénévoles ont fait un travail de qualité. Avec une fréquentation de plus de 400 polyglottes venus du monde entier, la Polyglot Conference est sur des rails solides permettant de construire l’avenir de façon sereine. A en juger par les réactions des participants sur les réseaux sociaux (visiteurs comme intervenants), le taux de satisfaction est également élevé. Alex et Richard ont fait les comptes, en détaillant la provenance des polyglottes (et non leur nationalité). Les personnes venant de Grèce étaient les plus nombreuses à Thessalonique (25% des participants), dont 15% étaient des thessaloniciens. 12% des personnes présentes venaient du Royaume-Uni et 10% des Etats-Unis, suivis par un contingent venant d’Allemagne (8%), de France (4%), des Pays-Bas (3%). 38% des polyglottes venaient des autres pays du monde, parmi lesquels l’Iran, la Tunisie, le Kazakhstan, l’Australie, Hong-Kong, les émirats Arabes Unis, l’Egypte, la Colombie, l’Argentine… En tout état de cause, 80 à 85% des participants ont dû se déplacer de tous les continents pour assister à la Conference, alors que la proportion de locaux à New York en 2015 était plutôt autour de 70%.
La prochaine Polyglot Conference aura lieu à Reykjavik en octobre (dates à confirmer). Gageons que cette prochaine édition attirera encore davantage de participants et rencontrera un énorme succès auprès des Islandais.