1017186_10151751020443939_647701577_n

Serge Valletti sur scène aux nuits de Fourvière.

Le site le Rideau.fr publie un entretien passionnant avec le comédien, metteur en scène, écrivain et traducteur Serge Valletti à l’occasion du Festival d’Avignon. Dans cet entretien, Serge Valletti révèle qu’il s’est lancé dans une entreprise dantesque : traduire toutes les pièces d’Aristophane après avoir appris le grec ancien avec la méthode Assimil. Le travail est en cours et en bonne voie d’achèvement puisque la fin des traductions est prévue pour 2015. Voici comment Serge Valletti évoque son travail de traduction avec Assimil au micro de Dimitri Laurent :

J’apprends le grec ancien avec la méthode ASSIMIL. C’est normal, non ? Ensuite je vais voir Jean-Louis Benoit qui me dit « Mais oui, c’est un projet magnifique. Je te finance l’écriture et la production de trois pièces ». Seulement trois mois après, il s’est fait virer par le ministère. Mais j’ai quand même signé le contrat pour une donc je l’ai faite. Et à cette occasion-là je me dis « Putain, j’ai dix pièces à faire, faut que je bosse ! ». Donc j’achète la méthode ASSIMIL pour pouvoir au moins savoir lire le grec, me repérer et surtout, j’apprends la clé de tout : le texte le plus ancien que nous avons d’Aristophane date de 980 apr. J.-C. C’est à dire 1500 ans après leur création ! Pourquoi ? Parce que tous les papyrus ont été perdus et certains sauvés vers l’an 1000. Ces papyrus étaient tout en majuscules, sans séparation entre les mots et les phrases. Les changements de répliques étaient seulement indiqués par un ou deux points ! Ils écrivaient comme ça, à l’époque. La minuscule a été inventée au Moyen Âge : c’est la Carolingienne. Avant tout était en majuscule.

Lire l’intégralité de l’entretien sur le rideau.fr : http://www.lerideau.fr/serge-valletti/7443
Le Grec ancien (collection Sans Peine) : https://www.assimil.com/methodes/3871
Merci à Dimitri Laurent.