Trouver un job d’été à l’étranger constitue une formidable opportunité pour pratiquer une langue étrangère et élargir ses connaissances. À cela s’ajoute l’opportunité de rendre son CV plus intéressant pour de futurs employeurs. Formalités administratives, recherche d’emploi, préparations linguistiques : conseils pour bien préparer son projet, avec Assimil.

Adapter son CV

Pour mettre toutes les chances de votre côté et trouver un travail à l’étranger, mieux vaut prendre le temps de retravailler son CV et notamment de l’adapter en fonction du pays visé.
Ajout d’une photo, une ou plusieurs pages, mention des expériences de bénévolat, vocabulaire, mention de l’âge, ajout d’un titre, présentation : effectuez des recherches approfondies avant de vous lancer et bien entendu, écrivez le CV dans la langue du pays.

Si vous connaissez quelqu’un parlant la langue du pays où vous comptez travailler, n’hésitez pas à lui demander de l’aide. Il y a en effet peut-être des erreurs à rectifier.

Les formalités à effectuer avant votre job à l’étranger

Selon la destination choisie pour le job d’été à l’étranger, une demande de visa peut être nécessaire. Afin de ne pas voir votre projet tomber à l’eau, notamment à cause de délais, n’attendez pas la dernière minute pour vous renseigner.

Si vous êtes un(e) ressortissant(e) européen(ne), il peut être intéressant de focaliser votre recherche d’emploi sur l’Europe afin de vous faciliter la tâche. Cela permettra de réduire les dépenses et de rendre l’opération plus rentable.

Enfin, pensez à souscrire une assurance adaptée et à demander votre carte européenne d’assurance maladie.

Effectuer ses recherches d’emploi : quelques pistes pour trouver

Pour trouver un job d’été à l’étranger, plusieurs pistes s’offrent à vous, à commencer par vous attarder sur les sites publiant régulièrement des offres d’emploi, en particulier ceux destinés aux étudiants. Pôle emploi international, Maison des Français à l’Étranger, Seasonwork, Eurojobs, Eures (le Portail européen sur la mobilité de l’emploi), Monster, Stepstone, Euro Hotel jobs, Catarer.com ou encore Go abroad sont autant de sites sur lesquels trouver des offres d’emploi à l’étranger.
À noter qu’il peut exister des sites spécialisés par domaine d’activité. Certains domaines sont généralement plus facilement accessibles pour les étrangers à l’image de l’hôtellerie, la restauration, le service dans les bars et pubs, la récolte de fruits, l’animation (en club de vacances notamment).

Outre les sites Internet spécialisés dans la publication d’offres d’emploi, pensez à exploiter votre réseau personnel.

Comme pour les démarches administratives, le mot d’ordre est l’anticipation. Commencez à chercher au moins 6 mois à l’avance. À noter qu’en marge de la recherche d’emploi, il faudra aussi s’intéresser aux problématiques de logement à l’étranger.

Réviser votre vocabulaire

Qui dit job d’été à l’étranger dit parler la langue du pays de destination. Si vos connaissances sont encore chancelantes, quelques sessions de révisions intensives ne seront pas de trop. Bingewatching de séries ou films, lecture intensive, cafés polyglottes, radio : plusieurs moyens sont à votre disposition pour travailler votre compréhension de l’oral et votre prononciation.

Bon à savoir 
Trouver un job d’été sera sans conteste un excellent moyen d’améliorer votre niveau en langue étrangère mais il faut garder à l’esprit que l’opération ne sera pas toujours un succès d’un point de vue financier. Il faut en effet compter les coûts liés à l’hébergement, à l’alimentation et aux transports. Prévoir une petite enveloppe financière pour faire face aux imprévus ne sera pas superflu.

 

Assimil vous accompagne…
Vous souhaitez développer vos connaissances en anglais d’affaires ? Découvrez la méthode Assimil, une méthode d’apprentissage intuitive alliant écoutes audio et conseils pour la création de documents (CV, lettre de motivation, etc.).